L’OMS manifeste son soutien à l’amélioration de la formation en sciences de la santé à l’université Marien N'Gouabi

La Directrice régionale de l’Organisation Mondiale de la Santé pour l’Afrique, le Dr Rebecca Moeti Matshidiso, dans le cadre de son séjour en République du Congo, a effectué une visite à la Faculté des Sciences de la Santé (FSSA) de l’université Marien N’Gouabi le jeudi 15 février 2018. Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la formation des ressources humaines du secteur de la santé en République du Congo.

Au cours de sa visite, la Directrice régionale de l’Organisation Mondiale de la Santé pour l’Afrique a exprimé, la volonté de l’institution d’appuyer les formations et les enseignements à la Faculté des Sciences de la Santé de l'université Marien N’Gouabi. « Pour aller à la couverture sanitaire universelle, nous allons aider les pays à avoir plus d’infrastructures et de ressources humaines. Nous avons la capacité d’aider les pays à lutter contre les épidémies. L’OMS a besoin d’appuyer la définition des cours des facultés du genre. Nous notons que dans beaucoup de pays, les cours ont besoin d’être adaptés au contexte actuel.», a-t-elle indiqué. Elle a fait savoir que la Faculté des Sciences de la Santé de l’université Marien N’Gouabi joue un rôle très important pour le développement sanitaire du Congo. Ainsi, pour elle, « L’OMS s’engage à soutenir les stages des étudiants, par la mise en place d’une initiative de stage au sein de son bureau régional pour permettre aux étudiants stagiaires congolais de compléter leur formation ». Elle a profité de cette visite pour faire un don d’équipement informatique à la Grande Bibliothèque de l’université Marien N’Gouabi, une manière de dynamiser les relations que l’OMS entretien avec l’institution universitaire. « Cette visite nous offre l’occasion de faire une dotation de matériel informatique pour permettre aux étudiants d’accéder à l’information, de faire de la recherche, et de contribuer à l’enseignement », a-t-elle déclarée. A titre de rappel, l’OMS, dont Brazzaville abrite le siège du bureau régional de l’Afrique, fournit un appui à l’élaboration d’un plan national de santé qui vise à améliorer l’offre de santé aux congolais.

Le Ministre de l’enseignement supérieur, monsieur Bruno Jean Richard Itoua, a quant à lui estimé que « cette visite s’inscrit dans l’étroite collaboration entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur, le Ministère de la Santé et de la Population et l’OMS.  Les ressources humaines et le capital humain ont été mis au fronton des priorités des cinq années à venir. Cette question est importante pour le développement du Congo ».  

Les trois personnalités ont ensuite visité : la bibliothèque de la Faculté des Sciences de la Santé, sa salle multimédia, ses laboratoires (de biochimie et pharmacologie, d’histo-embriologie et de parasitologie) et ses salles de classe.

 

Antonin Bossoto