Les Samedis de la formation doctorale santé et biologie humaine

La Faculté des Sciences de la Santé de l’université Marien N’Gouabi a abrité les Samedis de la formation doctorale Santé et Biologie humaine le 24 février 2018. Cette journée scientifique a été une occasion pour la doctorante Edwige Paola Louanga Nanitelamio de présenter les résultats de ses travaux de thèse de doctorat sur la drépanocytose. Cette journée scientifique a été organisée sous l’égide du Vice-recteur chargé de la recherche et de la coopération le professeur Paul Louzolo-Kimbembé, du Coordonnateur de la Formation doctorale santé et biologie humaine, le professeur Ange Antoine Abena et du Doyen par Intérim de la Faculté des Sciences de la Santé, le professeur Gontron Ondzoto. Les Samedis de la formation doctorale santé et biologie humaine se tiennent chaque dernier samedi du mois à la Faculté des Sciences de la Santé de l’université Marien N’Gouabi. L’ambition du comité d’organisation de cette journée est de proposer un cadre d’échange (doctorants, post-doctorants) permettant de valoriser et de promouvoir les travaux scientifiques. Il s’agit de créer une émulation interdisciplinaire et de stimuler la culture de la recherche chez les jeunes chercheurs.

C’est dans ce contexte qu’Edwige Paola Louanga Nanitelamio a présenté les résultats de ses travaux de recherches portant sur la drépanocytose. Elle a éclairci les participants sur les proportions prises par cette maladie héréditaire. « La drépanocytose est un problème de santé publique : 300.000 enfants naissent drépanocytaires, dont 240.000 en Afrique » a-t-elle indiqué dans son exposé. Après cette présentation les étudiants ont échangé avec l’oratrice sur le thème abordé. Dans son allocution, le Doyen de la Faculté des Sciences de la Santé, le professeur Gontron Ondzoto, a insisté sur les enjeux pédagogiques et scientifiques de cette rencontre. « Les mâtinées scientifiques marquent le sens de la formation doctorale sur la santé publique. Elles permettent l’accroissement de la visibilité de nos fruits. C’est une manière de proposer aux étudiants une meilleure formation en sciences de la santé ». Notons que les Samedis de la Formation doctorale santé et biologie humaine est un lieu d’échange permettant aux étudiants doctorants de présenter et de faire la promotion de leurs travaux de recherche doctorale.

 

Antonin Idriss BOSSOTO