L’UMNG se dote d’un centre de linguistique

L’université Marien N’Gouabi a abrité ce 21 juillet la cérémonie officielle de lancement du centre de linguistique pour la promotion des langues congolaises (CERELLO).

Initié par le Professeur Yvon Pierre Ndongo Ibara, le CERELLO est un projet qui, par la mise en place d’un laboratoire de langues à l’UMNG, s’intègre pleinement dans la vision du plan stratégique de l’Université qui prévoit la création d’équipes de recherches thématiques. Lors de son discours, le Professeur Yvon Pierre Ndongo Ibara a présenté le CERELLO comme « un regroupement de cinq parcours-types, tous concernés par les questions de langues. Il s’agit des parcours-types des SDL, LVE, LLF, LCA, de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines et du parcours-type LL de l’Ecole Normale Supérieure. L’objectif poursuivi est de favoriser le travail en synergie ».

Le Professeur Yvon Pierre Ndongo Ibara a insisté sur la valeur des langues Congolaises et la nécessité de les enseigner aux enfants. « Quel regard les congolais ont de leurs langues ? Les Congolais pensent qu’ils sont français. Ce qui est important au niveau de la Nation c’est que l’Etat essaie de regarder comment faire la promotion de nos langues par les médias, l’éducation… On ne va pas considérer nos langues, comme certains l’ont dit, comme ses langues inférieures ».

Il est important de signaler que cette journée scientifique s’est axée sur les thèmes tels que : langues et développement, langue congolaises, langues en danger, l’expression de l’aspect accompli en kituba, en vili et dans quelques autres langues bantoues du Congo, l’évocation stylistique des noms propres métaphoriques à travers des langues congolaises.