Congratulation des promus de la l’UMNG à la 42ème session des CCI et au 20ème Concours d’agrégation de médecine, odontostomatologie, pharmacie, médecine vétérinaire et productions animales du CAMES

Le 16 décembre 2020, au Palais des Congrès à Brazzaville, s’est tenue la cérémonie de congratulation et de port de la toge des promus de la 42ème session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) et du 20ème Concours d’agrégation de médecine humaine, odontostomatologie, pharmacie, médecine vétérinaire, et Productions animales du CAMES 2020.

Au cours de cette cérémonie qui s’est tenue dans un contexte marqué par la pandémie de COVID-19, le Directeur de la recherche a présenté les résultats obtenus par l’UMNG. Ce sont 103 enseignants-chercheurs qui ont été promus à la 42ème session des CCI et 17 enseignants de la Faculté des sciences de la santé qui l’ont été au 20ème concours d’agrégation de médecine humaine odontostomatologie, pharmacie, médecine vétérinaire et productions animales. C’est au total 120 enseignants de l’UMNG qui ont été promus aux différents grades du CAMES dont : 12 professeurs titulaires, 18 maîtres de conférences, 17 maîtres de conférences agrégés et 73 maîtres-assistants. Au cours du cérémonial du port de la toge et du changement d’épitoge, le Recteur de l’UMNG, le Conseiller du Président de la République à l’éducation, la recherche scientifique et l’innovation technologique, ainsi que le Conseiller à l’Enseignement supérieur du Premier Ministre ont congratulé les lauréats pour leurs efforts.

Par ailleurs, le Recteur de l’UMNG dans son allocution, a exhorté les lauréats à se comporter en leaders et à être des enseignants modèles sur le plan professionnel afin de remplir les missions de l’Université et à former autant que possible d’autres enseignants : « nos pères nous ont appris qu’un professeur ne devrait se sentir fier de sa toge que si derrière lui il y a une équipe, une école ». Après avoir montré son admiration pour les lauréats, il leur a demandé de modérer leurs comportements pour former la nouvelle génération des enseignants de l’UMNG : « je voulais vous dire toute mon admiration, sachez que par votre exemple vous avez en vous l’avenir des jeunes qui forts de votre bonne conduite et éthique chavirons ce noble métier ou alors déçus par votre inconduite fuirons et perdrons leurs vocations ».

Ainsi, les résultats de cette année montrent que, contrairement à certains préjugés, le corps professoral de notre Université a un niveau de formation appréciable.