Proclamation des résultats des soutenances de thèses en médecine et des mémoires de master en santé publique, santé et biologie humaine

Cette cérémonie de proclamation constitue la dernière étape des soutenances publiques de thèses de doctorats et des mémoires de master organisées pendant quatre (4) jours du 11 au 14 janvier 2021. Elle s’est tenue à Brazzaville, au Palais des Congrès le 15 janvier 2021, en présence de quelques membres du gouvernement et autres personnalités parmi lesquels le Ministre de l’enseignement supérieur, Bruno Jean-Richard Itoua qui l’a patronné et le Ministre de l’enseignement primaire et secondaire chargé de l’alphabétisation, parrain de ces soutenances.

Les différents jurys de cette année ont connu la participation des enseignants promus au CAMES 2020 (6 professeurs et 17 maîtres de conférences). Trois allocutions étaient au programme au cours de cette cérémonie. La première, prononcée par le doyen de la Faculté des sciences de la santé (FSSa), le professeur Honoré Tsiba, a fait la synthèse des délibérations de ces soutenances de thèses de doctorat et de mémoires de Master. Il a remercié le Recteur de l’UMNG, le gouvernement ainsi que les membres des différents jurys pour leur professionnalisme. Il a également souligné le fait que la FSSa dispose de trois nouveaux programmes de doctorat au titre de l’année académique 2020-2021 en otorhinolaryngologie et en rhumatologie notamment.

Le Recteur de l’UMNG, le Professeur Jean-Rosaire Ibara, a quant à lui déclaré dans son allocution que ces soutenances de thèses de doctorat en médecine humaine et des mémoires de Master en santé publique, santé et biologie humaine étaient conformes aux règles académiques en vigueur. Par la suite, il a demandé au président général des jurys, le Professeur Alain Bougouama, de procéder à la proclamation des résultats.

Le Ministre Bruno Jean-Richard Itoua a pour sa part salué les efforts des impétrants et a par la même occasion transmis un message à sa collègue en charge de la santé : « A Madame la Ministre de la santé de mettre à la disposition de notre pays des ressources humaines de qualité qui pourront être utiles dans les hôpitaux, les centres de santé … »

Après la prestation du sermon d’Hippocrate, les 65 nouveaux docteurs ont eu droit au port d’épitoges signes distinctifs des docteurs en médecine. Les cinq majeurs de la 37ème promotion des docteurs en médecine sont, par ordre de mérite :

  1. Hardy Ibovi Gatauh,
  2. Merveil Ikama Malela,
  3. Josué-Richard Nsemi-Nsimba,
  4. Jesvy Mayala,
  5. Jean Mouendenguia.

Les cinq majeurs ont reçu des présents de la part du Ministre Bruno Itoua et du Ministre Collinet Makosso.